Masturbation mutuelle à l’école

masturbation à l'école
Catégorie : histoire
Auteur : garçon
Age : 15 ans
Participants : 1 fille 1 garçon

Masturbation mutuelle à l’école

La sexualité en public m’excite tellement !

Cette histoire s’est produite il y a 11 ans lorsque j’étais au collège. J’avais un livre de cul avec moi. On le regardait avec un ami à midi. Dans ce magazine, une femme parlait de sexe en public. J’ai dit à mon ami que j’adorerai essayer ça.

Le même jour, pendant que je rentrais chez moi, une fille s’est approché de moi et m’a dit qu’elle avait entendu ma conversation de ce midi. Elle m’a demandé si j’étais ok pour une masturbation mutuelle à l’école. Je lui ai dit « putain, oui ». Le jour d’après, c’étais un mardi et les professeurs restaient après l’école parce que les mardis et jeudis, il y avait ce qu’ils appelait un accompagnement aux devoirs où les élèves pouvaient avoir de l’aide et s’entrainer.

La fille, qui s’appelait Lisa, me donna rendez-vous à l’accompagnement aux devoirs. Nous nous sommes éclipsés et nous sommes allés dans un escalier qui n’était pas utilisé en dehors de la journée. En dessous de l’escalier il y avait des chaises pliantes. Lisa en déplia deux et s’allongea dessus. Elle souleva sa jupe me laissant voir son sexe nu. Elle souleva aussi son t shirt pour que je puisse voir ses seins. Je bandais tellement fort que j’avais du mal à me tenir debout. Je me suis assis à côté d’elle et j’ai caressé les lèvres de son sexe rasé. Elle laissé échapper un petit gémissement lorsque je poussais deux de mes doigts dans sa chatte et que je caressais son clito avec mon autre main. Au bout d’environ 5 minutes, Lisa s’est mise à trembler en me disant « je vais jouir, je jouis ». Elle est presque tombée des chaises. Elle a joui tellement fort qu’elle a commencé à uriner. Je n’avais jamais vu quelqu’un uriner autant.

Après qu’elle se soit remise de ses émotions, j’ai sorti mon pénis et j’ai commencé à le branler. Lisa pris le relais et le dirigea vers ses lèvres. Quelques secondes après j’explosais sans pouvoir me retenir. Elle me dit qu’elle était toute mouillée à nouveau de me voir éjaculer et je me suis remis à la caresser. Il ne lui fallut pas longtemps pour jouir une seconde fois.

Après cette première expérience, nous nous sommes vus régulièrement 3 ou 4 fois par mois pour se soulager. Les personnes en charge du ménage n’ont jamais compris pourquoi le sol à cet endroit était toujours sale.

Be Sociable, Share!
(Vu 2 547 fois, 1 visites aujourd'hui)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.