Masturbation et orgasme en croisant mes jambes

orgasme en croisant les jambes dans un jean serré     orgasme en croisant les jambes avec un jegging
Catégorie : histoire
Auteur : fille
Age : 12 ans
Participants : 1 fille

Masturbation avec jean et jeggings et orgasme en croisant mes jambes

J’ai grandi dans une famille très stricte du point de vue religieux et j’ai entendu toute mon enfance combien la masturbation était quelque chose de mal, un vice auquel il ne fallait pas s’adonner, etc… ce qui aurait dû avoir comme effet de me rendre frustrée et timorée. Mais au contraire, heureusement pour moi, j’adorais trop toucher mon corps pour me laisser dicter ma conduite par des dogmes stupides qui ne sont pas même suivis par ceux qui les professent.
A l’âge de 8 ans à peu près, je me caressais tout le temps et prenait beaucoup de plaisir.
J’étais la seule fille de la famille et contrairement à mes 3 frères, j’avais une chambre pour moi toute seule, ce qui me laissait beaucoup de liberté et d’intimité pour me masturber et me doigter la nuit.
Je pouvais à loisir caresser mon pubis bombé en faisant de petits cercles. J’avais déjà un petit peu de poitrine et je prenais beaucoup de plaisir à pincer mes petits tétons jusqu’à ce qu’ils deviennent durs comme du béton. Mais, bien que me toucher et me caresser me procurait un incroyable plaisir, je n’avais jamais joui et ne comprenait pas ce qu’était un orgasme.
Ce fut plusieurs années plus tard, lorsque je rentrais au collège (en 6ème, j’avais 12 ans), que je pus comprendre. Ma mère m’avait acheté de nouveaux vêtements à la mode pour la rentrée, dont 1 jean ultra serré de la marque Guess. Lorsque je l’essayais, je tombai immédiatement amoureuse : il mettait en valeur chacune des courbes de mes jambes, depuis les mollets en passant par les cuisses. Et surtout il rehaussait mon petit cul en serrant fortement mon entrejambe à la couture, m’obligeant quasiment à me cambrer pour que la pression soit moindre mais faisant ainsi ressortir mes fesses bombées et dessinant un triangle serré sur le devant.
Lorsque je le portai, j’essayais inconsciemment de l’étirer un peu en prenant des positions inhabituelles. Je m’assis un moment par terre en tailleur dos au mur et je renssenti quelque chose d’incroyable. La pression du tissu qui me prenait les hanches, les cuisses et les fesses était si intense que je sentais ma petite chatte complètement retournée. Je m’assis plus tard sur une chaise en cours et eu l’idée de croiser les jambes. A l’instant même où je croisais les jambes, mon corps tout en entier fut pris de spasmes si violents que je tombai de la chaise. J’étais terrifiée par les sensations que je ressentais, le contrôle que je perdais devant tout le monde mais c’était si bon que j’en revoulais.
Je croisais les jambes en tenant fermement les 2 côtés de la chaises avec mes mains et appliquait un peu de pression en serrant les fesses (j’appris plus tard comment prolonger le plaisir et faire durer mon orgasme en décroisant les jambes pendant plusieurs secondes). Peu importe, je sentais comme une bulle énorme qui allait exploser dans mon petit vagin. Pendant 1 seconde, le temps me parut suspendu et mes sensations aussi puis je senti une sensation énorme qui remontait dans tout mon corps et de nouveaux spasmes qui me secouait de l’intérieur, par vagues successives.
Je ne sais comment j’ai fait pour ne pas gémir, glousser ou laisser échapper un quelconque son mais lorsque l’orgasme fut passé, tout était normal en classe et j’étais complètement lessivée.
Ce jour là j’ai dû me faire jouir les jambes croisées encore 5 ou 6 fois.

Ce jour là j’ai dû me faire jouir […] encore 5 ou 6 fois

Ceci accru grandement ma pratique de la masturbation et pendant une longue période je me masturbais plusieurs fois par jour.
Aujourd’hui je me caresse et me doigte de nombreuses manières différentes mais la pression de mes cuisses sur mon clito est la technique qui me fait jouir le plus intensément et me permet de faire durer le plaisir pendant parfois plus d’une heure.
Be Sociable, Share!
(Vu 5 360 fois, 1 visites aujourd'hui)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.