Masturbation avec l’amie de ma nièce

la copine de ma nièce a un joli petit cul moulé par sa culotte       masturbation allongée sur le ventre

 

 

Catégorie : histoire
Auteur : fille
Age : 16 ans pour la fille, 22 ans pour le garçon
Participants : 1 fille 1 garçon

Masturbation avec l’amie de ma nièce

J’avais l’impression que Lisa remuait très subtilement et je pouvais jurer voir ses hanches bouger doucement d’avant en arrière. C’était trop pour moi et je me suis levé pour m’allonger dans l’autre sens avec un angle de vue qui me permettait de regarder directement entre ses jambes. Elle jeta un coup d’oeil en arrière pendant que je me levais et vit forcément la tente créée par ma queue tendue dans mon caleçon. Elle ne dit rien alors que j’étais allongé derrière mais elle se repositionna plusieurs fois en 10 minutes ce qui eu pour effet de faire remonter son t-shirt jusqu’au bas de ses fesses. Et à chaque fois ses jambes s’écartaient un peu plus de quelques centimètres.
Je pense qu’elle sentait le pouvoir qu’elle avait sur moi et prenait plaisir à faire monter mon excitation petit à petit. Je pouvais à présent voir complètement entre ses jambes jusqu’à l’endroit où sa culotte était coincée entre les fesses fermes de son joli petit cul.
Je ne regardais plus du tout le film. Mes yeux étaient fixés sur son cul et parfois, en fonction de la lueur plus ou moins forte de la télé, j’avais l’impression de distinguer une tache mouillée sur sa culotte.
J’avais besoin de me soulager et j’en avais besoin rapidement alors j’ai glissé discrètement ma main dans mon caleçon. Mon gland était déjà tout lubrifié depuis le temps que j’étais excité et ma main coulissait plus que bien dessus. J’avais violemment envie de le sortir directement pour me branler mais c’était trop risqué et cette soirée pouvait tourner au désastre si je ne me contrôlais pas un minimum.
C’est à ce moment que j’ai remarqué pour la première fois que je pouvais voir une de ses jambes se refléter dans la double porte vitrée du salon. Je suis resté figé une minute en pensant qu’elle aussi pouvait probablement voir tout mon corps sur le canapé derrière elle. J’ai alors baissé mon caleçon suffisamment bas pour que le haut de ma queue apparaisse. A la minute où je faisais ça elle montait ses jambes et balançait son pied d’avant en arrière faisant remonter son t-shirt jusqu’à mi fesses.
Je sortis alors ma queue toute entière et ses jambes s’écartèrent encore plus comme pour m’encourager.
Maintenant je voyais carrément les lèvres de sa chatte pressées par sa culotte en coton. Elle se balançait d’avant en arrière faisant bouger le tissu le long de sa vulve et ses mouvements devenaient de plus en plus évident. Ma queue et mes testicules étaient complètement à sa vue et j’enlevai mon t-shirt pour l’utiliser au moment crucial de l’éjaculation. Je vis son bras passer sous elle et ses hanches se soulever d’un centimètre ou deux.

je voyais carrément les lèvres de sa chatte pressées par sa culotte

Elle cachait relativement bien ce que faisait sa main mais au bout de quelques minutes, j’ai vu les muscles de ses jambes se contracter. Et la simple vue de son corps tendu me fit exploser. Jet après jet, pendant que nos corps se raidissaient, ma queue lacha  une quantité énorme de sperme sur mon t-shirt.
Je vis Lisa se détendre petit à petit et retirer la main qui était sous son ventre. J’aurais adoré pouvoir lécher ces doigts qui avaient si bien travaillé. J’ai, pour ma part, rapidement rangé ma queue dans mon caleçon et enroulé mon t-shirt tout souillé de sperme. Nous sommes restés encore pendant quelques minutes comme s’il ne s’était rien passé puis elle s’est levé et me dit qu’elle devrait arriver à trouver le sommeil maintenant et me souhaita bonne nuit.

Nous sommes restés […] comme s’il ne s’était rien passé

Je lui répondis que j’allais moi aussi dormir à poings fermés et elle eut un petit rire étouffé en quittant la pièce.
Après qu’elle soit partie, je me suis levé et allongé à l’endroit où elle était pour vérifier. Elle pouvait bien évidemment voir tout le canapé dans le reflet des portes.
Je peux vous avouer que j’ai eu une deuxième séance de masturbation dans ma chambre en me remémorant ce moment incroyablement sensuel et excitant avec cette gamine de 16 ans qui se touchait devant moi.

Note : certains d’entre vous ont trouvé cette histoire en tapant « ma niece se masturbe »

Be Sociable, Share!
(Vu 3 008 fois, 1 visites aujourd'hui)

You may also like...

2 Responses

  1. Dan dit :

    C’est une des histoires de masturbation les plus érotiques de votre blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.