Jeune amatrice brune qui se doigte et jouit deux fois

Magnifique film vidéo d’une jeune amatrice qui se doigte et jouit

cette amatrice se doigte et jouit deux foisC’est typiquement le genre de vidéo que j’aime et qui me font bander (et oui, je suis un homme pour ceux qui en douteraient) : une jeune fille, amatrice, qui se masturbe et atteint un véritable orgasme féminin deux fois en 6 minutes. Magnifique. De toute beauté. On voit d’abord la demoiselle, une jeune brune avec un très joli corps, debout, visage coupé en train d’enlever ses habits dans sa chambre. Une fois en sous vêtements (string et soutien gorge assortis), elle s’allonge sur le lit et enlève son soutien gorge libérant deux superbes seins bien galbés, fermes qu’elle malaxe brièvement avant de glisser ses mains sous son string pour s’activer sur sa petite motte. Ce faisant elle ouvre déjà la bouche en inspirant, toute absorbée par les sensations que lui procurent le début de cette masturbation amateur. Rapidement elle enlève ce bout de tissu qui la gêne dévoilant un sexe bien rasé ou épilé qui s’accorde parfaitement avec la fraîcheur de sa jeunesse. Puis elle reprend sa besogne consciencieusement, son index grattant l’entrée de sa fente humide et titillant son clitoris. Elle est visiblement assaillie par des vagues de plaisir qui lui soutirent des soupirs et font chavirer ses yeux. De temps en temps elle relève la tête pour observer le mont de sa vulve et ses doigts qui s’activent dessus avant de la laisser retomber sur l’oreiller pour mieux se concentrer, les yeux fermés, abandonnée à son plaisir solitaire. De temps à autre, sa main libre malaxe son sein dont le téton érigé indique combien elle est excité par sa séance de branlette. Et rapidement le rythme s’accélère, sa main se crispe sur sa poitrine pendant que son corps esquisse des soubresauts annonciateurs. On la voit se mordre la lèvre et accompagner du bassin les mouvements de sa main, jusqu’à ce que de véritable convulsions la traverse et qu’elle s’arqueboute en gémissant sans pour autant arrêter de se stimuler avec ses doigts : elle jouit. D’une jouissance superbe, candide, pure, vraie. Lorsque les vagues de l’orgasme sont passées, sa main s’arrête. Tranquille. Elle reprend ses esprits et son souffle. Elle soupire longuement, comblée.
Mais alors que l’on pourrait croire qu’elle s’arrêterait là, la jeune fille recommence doucement à stimuler sa vulve de ses deux mains, puis reprend le même travail que tout à l’heure, avec cependant une petite différence : les vagues de plaisirs l’envahissent très rapidement et elle adopte un rythme plus soutenu, comme si sa propre vie dépendait de sa jouissance, comme si son orgasme était son but ultime.
Puis, tout d’un coup, sa tête se relève puissamment par à coups, alors qu’elle éprouve un deuxième orgasme qui lui arrache un gémissement et qu’elle jouit, bassin levé, chatte poussant en avant contre ses doigts.
Magnifique, elle se repose enfin, regard vague comme une droguée qui vient de se shooter.
J’adore.

PS : au vu de la qualité de l’image et surtout du son, je soupçonne cette vidéo d’être tirée de ifeelmyself… Les connaisseurs pourront peut-être me donner le nom de la jeune fille si le film est bien tiré de ce site.

Be Sociable, Share!
(Vu 1 845 fois, 4 visites aujourd'hui)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.