j’éjacule en me battant avec ma petite soeur

j'éjacule en faisant du catch avec ma soeur  je perds le controle et je jouis en me battant avec ma soeur

Catégorie : histoire
Auteur : garçon
Age : 15 ans et 13 ans
Participants : 1 garçon et 1 fille

Ma soeur me fait jouir en faisant du catch

J’avais 15 ans vers la fin des années 80. C’était la grande mode du catch et j’adorais ça. Niveau sexualité, j’étais un adolescent complètement obsédé et je me masturbais fréquemment en rêvant à des corps dénudés et en regardant les pages lingerie des catalogues. Je faisais partie du club de catch de l’école et je voulais devenir un jour catcheur professionnel. Mais mes parents étaient plutôt strict et travaillaient beaucoup et après l’école, on devait rentrer directement à la maison moi et ma soeur de 13 ans pour faire nos devoirs.

J’étais très proche de ma soeur et elle me soutenait dans mon envie de devenir catcheur. Elle acceptait de me servir de cobaye pour tester mes prises de catch et c’était vraiment cool. On allait dans le garage où on installait un matelas et des tapis de sol et c’était parti pour ma séance d’entraînement de futur catcheur. Au début c’était vraiment pour m’entraîner mais plus je testais mes prises sur elle et plus je devenais excité. Parfois je l’attrapais par la poitrine ou par l’entrejambe et je sentais une gêne ou une résistance mais plus ça allait et plus elle se laissait faire et devenait habituée.
Parfois on se retrouvait complètement serrés et elle devait forcément sentir ma petite bite dure contre son corps.

Un jour, je lui ai demandé de faire une prise avec moi. Elle était couchée sur le côté avec ses jambes autour de ma taille, son entrejambe collée à mon ventre. Je lui dit que j’allais essayer de me dégager. En essayant je l’obligeais à se mettre sur le dos et une de ses jambes glissa pour me maintenir en dessous des fesses ce qui fait qu’elle était un peu plus bas et que j’étais sur elle, mon sexe tendant mon short, pointant directement entre ses cuisses. Je poussais sur sa poitrine avec mes mains mais sans trop forcer et je faisais plus semblant de me dégager qu’autre chose. En fait, à chaque mouvement, je frottais un peu plus ma bite contre son entrejambe.

je sentis une grande faiblesse dans mes jambes et la situation m’échappa complètement

Bien entendu, au bout d’un court moment à ce régime, je sentis une grande faiblesse dans mes jambes et la situation m’échappa complètement malgré toute la force que je mis pour ne pas éjaculer et je laissai tout échapper dans mon short. Autant vous dire que je m’enfuis immédiatement dans ma chambre complètement honteux, le devant du short tout mouillé, laissant ma soeur sur le matelas pour me changer.

Le jour suivant ce fut elle qui me demanda si elle voulait qu’on essaye la prise de la veille. Sa demande innocente ne l’était en fait pas car elle prenait elle aussi du plaisir dans ce que nous faisions.
Cet « entraînement » a duré pendant toute une année au cours de laquelle elle a même enfilé un bikini pour être comme les vrai catcheuses et à cette occasion j’ai pu voir distinctement la forme de son sexe gonflé sous le tissu et la tâche mouillée qu’elle avait entre les jambes. J’ai encore éjaculé « accidentellement » à de nombreuses reprises mais cette fois sans trop me cacher. Je roulais sur mon dos puis rapidement sur le ventre en prétendant qu’elle m’avait épuisé.

J’ai peu à peu appris à maîtriser mon désir en n’ejaculant que lorsque je le voulais. Bref, l’année de mes 15 ans fut de loin la plus excitante de toute mon éduction sexuelle et je peux remercier ma soeur pour ça.

Be Sociable, Share!
(Vu 6 736 fois, 1 visites aujourd'hui)

You may also like...

5 Responses

  1. PeterGay dit :

    moi aussi mais c t avec mon petit frere

  2. Juliet dit :

    ya beaucoup d’histoires de frères et soeurs

  3. gilles dit :

    Je cherches des filles pour éjaculation pour toujours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.