Branlette par les copines de ma soeur

poitrine naissante copine soeur     chatte pubère poils pubiens
Catégorie : histoire
Auteur : garçon
Age : 13 ans
Participants : 1 garçon, 2 filles

Comment 2 copines de ma soeur m’ont branlé et m’ont fait éjaculer

Quand j’avais 13 ans, la puberté a eu un effet très puissant sur moi. Les changements d’hormones dans mon corps faisaient que j’étais tout le temps excité, toujours en train de cacher une érection en classe, alors même que je me masturbais avant d’aller à l’école et encore au moins deux autres fois : dès que je rentrais de l’école et une dernière fois avant de dormir. Je crois que mon record a été de jouir et éjaculer 7 fois dans une même journée.

Je fantasmais sur tous les types de filles. Des ados de mon âge aux femmes adultes que je voyais dans les magazines playboys de certains d mes amis. J’essayais toutes les techniques possibles quand je pouvais, de la lotion de massage volée à ma mère en passant par des plus élaboré comme ma propre « poupée » créée à partir de couvertures roulées, oreillers et un tube de papier toilette rempli d’après shampoing comme lubrifiant (je dois avouer que le résultat n’a pas bien fonctionné et n’était pas satisfaisant). J’attendais désespérément d’être avec une vraie fille mais cela ne se produisait pas.

J’avais une grande soeur, Julie, qui me faisait la misère. En tant qu’aînée, elle se sentait délaissée et elle essayait de me rendre responsable de toutes les bêtises qu’elle faisait. Un jour elle a été tellement punie qu’elle a été interdite de sortir de la maison pendant 1 année entière. Etant donnée qu’elle était très appréciée et avait plein de copines, celles-ci venaient donc dormir à la maison.

Pendant une de ces soirées pyjama, j’ai surpris ma soeur en train de faire des choses qu’elle n’aurait pas dû avec une de ses copines et elle me menaça de me tuer si je disais quoi que ce soit. Bien sûr, je la mettais au défi de le faire et je me précipitais pour tout raconter à ma mère. Mais ma mère s’était absentée pour raccompagner une de ses copines chez elle qui ne se sentais pas bien. C’est alors que sa meilleure amie Sandy suggéra autre chose. Elle dit que si je gardais le silence, elle me ferait une « faveur ». Je lui dit que c’était une menteuse mais Sandy et une autre fille dirent que si je me taisais elles viendrait me voir plus tard dans la nuit et se mettraient nues devant moi. Je ne les cru pas mais je dis que j’étais d’accord étant donné que je ne pouvais rien faire d’autre tant que ma mère ne serait pas là.

Lorsque ma mère revint, je ne dis rien parce que de toute façon il serait toujours temps de le dire le lendemain matin au petit déjeuner. J’étais plutôt fatigué et je me mis au lit.

Je fus réveillé par Sandy et l’autre fille qui s’appelait Claudia je crois. Sandy était vraiment jolie, petite avec de gros seins. Elle était pom pom girl mais avait arrêté à cause d’une blessure à la cheville. Claudia était grande et maigre et ne me plaisait pas plus que ça. Elle me demandèrent ce que je voulais qu’elles fassent tant que ce n’était pas faire l’amour. « Tu peux nous demander tout ce que tu veux » dirent-elles avec un air coquin et allumeur. Je pensais qu’elles se moquaient de moi et leur dis de partir.

Sandy devint menaçante et me dit « Je te jure que si tu dis quelque chose, n’espère plus jamais nous voir nue. Et je te garantis que ta vie deviendra un enfer ».

Sandy portaient une mince robe de nuit en coton et commença à la soulever au dessus de son nombril. « Tu veux voir mes seins ? » J’étais un peu abasourdi et ne savais pas quoi dire d’autre que « Si tu veux » et je n’en cru pas mes yeux lorsqu’elle enleva complètement sa robe de nuit. Je pense qu’elle voulait l’enlever en un seul mouvement mais le col resta coincé autour de sa tête et elle dû se pencher et se contorsionner pour l’enlever. J’étais complètement excité en voyant ses seins pendre et bouger devant moi. Je ne saurais pas expliquer pourquoi mais ça paraissait bien plus… réel… qu’un magazine. Claudia rigolait de la situation mais enleva elle aussi le haut de son pyjama. J’étais surpris de voir que malgré son corps maigre et élancé, elle avait une très jolie paire de seins. Elles gloussaient comme des poules et cela me rendait vraiment méfiant. Je me demandais où serait le piège.

J’étais donc dans mon lit, avec en face de moi 2 filles ne portant qu’une culotte et un bas de pyjama. J’avais une très très grosse érection et je me rendis compte que je ne m’étais pas masturbé avant de dormir. Tous les hommes savent que plus on attend entre les décharges et plus fort est l’orgasme. Ma bite commençait à vraiment se sentir à l’aise sous les draps mais une voix dans ma tête me disait « c’est un piège. ne te laisse pas avoir. fais attention. ». J’essayais d’avoir l’air normal mais ma voix trembla lorsque je dis « il faut aussi enlever le reste ».

Elles enlevèrent le reste de manière un peu plus hésitante. Sandy était très poilue mais Claudia n’avait que quelques poils. J’avais déjà vu des chattes sur les playboys mais celles-ci étaient réelles et juste en face de moi. Je commençais à transpirer abondamment.

« Est-ce que tu veux que… tu sais… on joue avec toi? » demanda Sandy innocemment. Elles gloussèrent encore plus. En y repensant je pense qu’elles étaient excitées du pouvoir qu’elles avaient sur moi. Malheureusement je pensais qu’il y avait un piège et j’avais peur qu’elles se moquent de mon sexe ou quelque chose comme ça. J’essayais de rester calme mais je n’y arrivais pas.

Sandy s’assit sur le bord du lit et glissa sa main le long de ma jambe. Elle attrapa ma bite et serra un peu. « Tu veux que je te branle ? » Et je n’arrivais pas à articuler un seul mot, je me contentais de hocher la tête. Claudia s’assit aussi à côté de moi et m’allongea sur le lit pendant que Sandy tirait le drap. Mes boxer faisaient une véritable tente au dessus de ma bite. Sandy baissa mon boxer et posa sa main.

Piège ou pas, le contact de sa main sur ma peau valait tout l’or du monde sans que j’arrive à y croire. Tout ça me semblait irréel. Claudia me caressait la poitrine et m’embrassa dans le cou et je sentis ses tétons dressés contre ma peau. Sandy se pencha aussi sur ma queue et je sentis aussi son sein froler mon gland entièrement recouvert de liquide séminal. Je cru que mon coeur allait s’arrêter dans ma poitrine. Sandy s’assit à califourchon sur ma jambe en frottant sa chatte humide contre moi. Elle entoura mes couilles de sa main pendant qu’elle me branlait doucement de l’autre. Claudia me suça le lobe de l’oreille et la sensation était bizarre mais je m’y habituais rapidement.
Sandy accéléra le rythme et me branla de plus en plus vite.

sans que j’arrive à y croire… je sentis aussi son sein froler mon gland

branlette par les copines de ma soeurJe ne saurais pas dire combien de temps ça a duré, je pense que ça n’a pas dépassé les 30 secondes. Mes fesses se contractèrent et une véritable éruption de sperme sortit de mon gland pour atterir sur mes jambes, mon ventre, ma poitrine et même sur les filles. Je n’avais jamais joui et éjaculé comme ça de toute ma vie.
C’était de véritables jets qui sortaient de moi et non pas des goutelettes. C’était et c’est toujours la meilleure branlette qu’on m’ai jamais faite. J’étais complètement vidé.

Je me sentais à la fois heureux et honteux. Et cette honte devint énorme lorsque j’aperçu ma soeur Julien dans l’encadrement de la porte. Elle avait un air que je ne saurai définir. A la fois surprise, étonnée mélangée à un air vainqueur, narquois mais horrifié à la fois. Ses deux copines quittèrent ma chambre en gloussant, me laissant seul et couvert de sperme.

Aujourd’hui ma soeur est mariée et a des enfants. Mais lorsque j’avais la vingtaine, je lui ai reparlé de cet « épisode » et elle l’a nié catégoriquement, me disant que c’était un de mes fantasmes et en aucun cas quelque chose qu’avait fait Sandy et Claudia.
Mais moi je m’en souviens bien et je continue à me remémorer cette scène qui n’a jamais quitté ma mémoire.
Et aujourd’hui encore je bande au simple souvenir de cet orgasme formidable qu’elle m’ont donné.

 

Be Sociable, Share!
(Vu 6 244 fois, 1 visites aujourd'hui)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.